La voix la plus courageuse de Turquie

La voix la plus courageuse de Turquie

Forum
Édition
2023/13
DOI:
https://doi.org/10.4414/bms.2023.21467
Bull Med Suisses. 2023;104(13):19

Publié le 29.03.2023

International Un tollé médiatique s’est déclenché lorsque la médecin Şebnem Korur Fincancı a été arrêtée fin 2022, puis condamnée par le régime turc pour propagande en faveur d’une organisation terroriste. Elle est récemment venue en aide aux victimes du séisme dans son pays. Un aperçu de la vie de cette femme vaillante.
La professeure Dre Şebnem Korur Fincancı, célèbre défenseure des droits humains, forensicienne de renommée internationale et très appréciée, présidente de l’Association médicale turque (TTB), a été arrêtée le 26 octobre 2022 à Istanbul. Le ministère public l’a accusée de «propagande pour une organisation terroriste» et a requis une peine d’emprisonnement de sept ans et six mois. En octobre, lors d’une interview télévisée, elle s’était exprimée en faveur d’une enquête internationale et indépendante sur les allégations d’utilisation de gaz toxiques par l’armée turque dans le Kurdistan irakien.
Des manifestations ont eu lieu devant le palais de justice d’Istanbul lors du procès.
© Tolgaildun / Dreamstime

Une médecin de l’opposition

Şebnem Korur Fincancı est depuis des années une célèbre militante des droits de l’homme et a corédigé le protocole d’Istanbul (manuel international pour enquêter sur la torture). Experte médico-légale des violations des droits de l’homme commises au niveau international, elle a également mis en lumière celles commises dans son pays d’origine. Selon Luise Amtsberg, déléguée du gouvernement allemand à la politique des droits de l’homme, Şebnem Korur Fincancı est «l’une des voix les plus courageuses de Turquie».
Son accusation est directement liée à sa fonction: les associations professionnelles turques, à l’instar de l’Union des médecins, font partie des dernières voix d’opposition en Turquie. Elles subissent depuis longtemps la pression du gouvernement actuel. Les onze membres du comité exécutif de l’Union des médecins de Turquie sont actuellement accusés «d’appartenance à une organisation terroriste».

Une grande vague de solidarité

Une grande vague de solidarité s’est immédiatement levée en Turquie, malgré la répression. Elle a aussitôt rencontré un écho international: de nombreuses associations médicales nationales, l’Union européenne des médecins, l’Association médicale mondiale, le Lancet et des organisations telles qu’Amnesty International et Human Rights Watch ont immédiatement exprimé leur protestation et exigé la libération immédiate et inconditionnelle de Şebnem Korur Fincancı. Frank Ulrich Montgomery, président allemand de l’Association médicale mondiale, a déclaré que le «travail de Fincancı devait être loué et non puni».
Malgré cela, notre collègue est restée en prison et a dû comparaître pour la deuxième fois le 29 décembre 2022. Le procès a été repoussé au 11 janvier 2023. Ce jour-là, le tribunal l’a condamnée à deux ans et huit mois de prison pour propagande terroriste. Une fois la durée de la détention provisoire déduite, le reste de la peine a été assorti d’un sursis et elle a été remise en liberté. Elle n’a pas retiré les allégations qui l’ont conduite derrière les barreaux.

De la prison à la catastrophe sismique

Le 6 février 2023, la région frontalière entre la Turquie et la Syrie a subi le plus grand tremblement de terre depuis un siècle, avec les conséquences désastreuses que l’on connaît. La docteure Fincancı a immédiatement relevé le défi avec ses collègues. Le principal réside dans l’organisation de l’aide d’urgence, des soins et de la prévention des épidémies.
Nous témoignons toute notre solidarité à Şebnem Korur Fincancı ainsi qu’à toutes et tous nos collègues en Turquie, qui ont tenu ces dernières années malgré la crise économique massive, la pression politique de l’État, la pandémie de coronavirus et le manque de personnel, et qui relèvent aujourd’hui un nouveau défi de taille.
Dre méd. Cornelia Rohr
Spécialiste en médecine interne FMH

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.